Le nouveau téléviseur NanoCell 4K de LG est un écran de salon solide, mais il ne peut pas tout à fait égaler les performances HDR lumineuses de ses concurrents plus abordables

Lorsque vous achetez via nos liens, nous pouvons gagner de l'argent auprès de nos partenaires affiliés. En savoir plus.

  • Le nouveau téléviseur 4K NanoCell 90 Series de 65 pouces de LG est l'un des modèles d'affichage LCD phares de la société pour 2020.
  • Le téléviseur dispose d'un éventail impressionnant de fonctionnalités, notamment une gradation locale complète, un panneau IPS pour une visualisation hors axe plus large et une prise en charge étendue des assistants numériques.
  • Cependant, les capacités de luminosité du téléviseur ne peuvent pas tout à fait correspondre aux modèles plus abordables de Vizio, TCL et Hisense.
  • Néanmoins, si vous recherchez un téléviseur LCD qui privilégie les angles de vision larges et les fonctionnalités intelligentes par rapport au contraste HDR, le NanoCell 90 est un écran de salon solide.

Au cours des dernières années, les téléviseurs OLED de LG sont devenus synonymes de performances d'image haut de gamme, gagnant à plusieurs reprises la première place dans de nombreuses listes de "Meilleurs téléviseurs 4K".

Mais, alors que les modèles OLED de la société ont été célébrés, les téléviseurs LCD de LG, souvent sous la marque NanoCell, n'ont pas reçu autant d'attention. Bien que performants, les NanoCells n'ont tout simplement pas été en mesure d'égaler le facteur wow des OLED de LG ou la valeur des modèles LCD d'autres fabricants.

Pour son téléviseur 4K NanoCell 90 Series 2020, cependant, LG a en fait apporté de solides améliorations par rapport aux modèles précédents, ce qui se traduit par un écran qui se compare un peu mieux à la concurrence. Les performances de la plage dynamique élevée (HDR) sont toujours en retard par rapport à quelques modèles moins chers d'autres marques, mais les angles de vision et les capacités intelligentes du téléviseur sont parmi les meilleurs que vous puissiez trouver pour 1199,99 $.

Conception

Le téléviseur NanoCell 90 4K de 65 pouces de LG présente un design attrayant mais assez standard. Il est peu probable qu'il séduise les acheteurs en se basant uniquement sur le style, mais il devrait être parfaitement placé sur n'importe quelle console de divertissement à domicile ou monté sur un mur.

Le profil du panneau mesure environ 2,8 pouces d'épaisseur, ce qui est à peu près moyen pour un téléviseur LCD qui n'utilise pas la gradation éclairée par les bords. Contrairement à beaucoup d'autres modèles de téléviseurs qui présentent des profils plus minces en haut puis qui deviennent plus épais vers le bas où les entrées sont logées, le NanoCell 90 reste la même épaisseur générale de haut en bas.

Les pieds gauche et droit sont inclus et doivent être vissés au bas de l'écran après le déballage. Une fine lunette entoure le haut et les côtés du panneau, tandis qu'une bordure plus épaisse repose en bas.

Les entrées sont situées à l'arrière gauche de l'écran, y compris quatre ports HDMI latéraux (un eARC). Deux de ces connexions HDMI prennent en charge la spécification HDMI 2.1, permettant de nouvelles fonctionnalités, comme le taux de rafraîchissement variable (VRR), à partir de sources compatibles.

La télécommande magique unique de LG est incluse avec l'assistant Google intégré ou la commande vocale Amazon Alexa. La conception quelque peu large et épaisse de la télécommande ne plaira pas à tous les acheteurs, mais elle dispose d'une option de navigation par points sympas qui vous permet de déplacer le curseur en pointant la télécommande vers l'écran. Quiconque a déjà joué à une Nintendo Wii sera familiarisé avec le processus. Vous pouvez également utiliser la molette de défilement de la télécommande et cliquer sur les boutons pour naviguer si vous préférez.

Spécifications

  • Panneau LCD IPS 65 pouces
  • Résolution 4K Ultra HD 3 840 x 2 160
  • Taux de rafraîchissement natif de 120 Hz
  • Gradation locale à matrice complète
  • Prise en charge de Dolby Vision, HDR10 et HLG
  • Technologie NanoCell avec une large gamme de couleurs
  • Mesure 57,3 x 35,5 x 10,7 avec les pieds fixés
  • Pèse 54 livres avec les pieds fixés
  • Quatre entrées HDMI compatibles HDCP 2.2 (une eARC, deux HDMI 2.1)
  • Plateforme LG webOS
  • Connectivité Wi-Fi, Apple AirPlay 2 et Ethernet
  • Haut-parleurs descendants de 20 W à 2 canaux
  • Magic Remote avec Google Assistant et Alexa

Configuration

Après avoir déballé le téléviseur, il vous suffit de fixer les pieds, de brancher vos sources externes et d'allumer l'écran. Le processus de configuration est simple et nécessite de passer en revue l'assortiment habituel d'éléments d'entretien, tels que la configuration Wi-Fi, les mises à jour du micrologiciel et divers accords de confidentialité et de conditions de service.

Pendant la configuration, j'ai branché un récepteur AV Onkyo au canal de retour audio HDMI (ARC) du téléviseur. Un lecteur Blu-ray Ultra HD 4K Panasonic, une Nintendo Switch, une Xbox One X et un Roku Ultra étaient tous connectés au récepteur et transmis à l'écran. De plus, un Fire TV Stick 4K a été connecté directement à l'un des ports HDMI du téléviseur. Après avoir tout branché, tous mes composants sont passés au téléviseur sans aucun problème, ce qui permet une prise en charge complète du 4K HDR et de Dolby Atmos lorsque disponible.

Pour ceux qui souhaitent ajuster davantage l'image, le NanoCell 90 offre de nombreux préréglages et options, y compris un réglage pratique du mode Cinéaste. Approuvé par la Director's Guild of America (DGA), le préréglage du mode Cinéaste désactive automatiquement les ajustements et le traitement d'image inutiles, comme le lissage des mouvements et la netteté artificielle, offrant aux téléspectateurs un moyen simple de regarder des films et des émissions plus proches de ce que les réalisateurs avaient initialement prévu.

Dans cet esprit, je recommande d'utiliser le mode Cinéaste pour obtenir l'image la plus précise de la gamme dynamique standard (SDR) et de la gamme dynamique élevée (HDR). Je recommande également d'utiliser le paramètre de gradation local élevé pour obtenir le meilleur contraste. Cela étant dit, le mode Cinéaste n'est pas disponible lorsque vous regardez des vidéos Dolby Vision sur des services de streaming ou des Blu-ray Ultra HD. Pour une image Dolby Vision la plus précise possible, je recommande d'utiliser le paramètre Cinéma avec la gradation locale réglée sur Elevé.

Performances de l'image

Le NanoCell 90 de LG est globalement solide, mais l'écran présente des forces et des faiblesses clés par rapport aux autres téléviseurs LCD phares et milieu de gamme concurrents du marché.

Angles de vision IPS

Contrairement à de nombreux téléviseurs LCD de la concurrence, le NanoCell 90 utilise un panneau de commutation dans le plan (IPS) au lieu d'un panneau d'alignement vertical (VA). Alors, quelle est la différence entre les deux? En bref, les panneaux IPS sont connus pour leurs angles de vision supérieurs, permettant aux images de bien paraître même si vous êtes assis sur le côté, tandis que les panneaux VA sont connus pour leur meilleur contraste et leurs niveaux de noir.

En pratique, les angles de vision de l'écran IPS ne déçoivent pas. Les couleurs et le contraste hors axe ont tendance à s'estomper et à se déformer beaucoup sur les téléviseurs LCD d'autres marques, mais le LG NanoCell 90 maintient très bien ses performances d'image, même si vous êtes assis sur le côté. C'est génial si votre canapé ne peut pas être installé directement devant la télévision ou si vous avez tendance à organiser des soirées avec des invités assis partout dans la pièce. La gradation locale devient plus visible lorsqu'elle est décentrée mais, en général, les angles de vision sont un avantage clé de ce modèle.

L'uniformité générale de l'écran est également forte. De légères irrégularités sont visibles sur le panneau de temps en temps, mais les lignes verticales distrayantes et les instances d'effet d'écran sale sont moins intrusives que celles que j'ai vues sur certains téléviseurs de Vizio et Hisense.

Gradation locale

Malgré l'écran IPS, le contraste est étonnamment correct. Ceci est en partie dû au fait que le NanoCell 90 inclut une gradation locale complète. La gradation locale est une fonctionnalité intéressante que l'on trouve sur plusieurs téléviseurs LCD de milieu de gamme et haut de gamme, permettant à l'écran de s'assombrir et de s'éclairer dans des sections spécifiques.

Cela étant dit, le NanoCell 90 n'utilise pas autant de zones de gradation que la plupart des téléviseurs de cette gamme de prix. Bien que LG ne divulgue pas de numéro officiel, l'écran comporte environ 32 zones. À titre de comparaison, le H9G de 65 pouces de Hisense (999 $) comprend 132 zones, la série 6 de TCL (899 $) a 160 zones et la série P Quantum de Vizio (1199 $) comprend 200 zones. Il existe d'autres facteurs qui contribuent aux performances de gradation locales, mais dans l'ensemble, plus il y a de zones, mieux c'est.

Le NanoCell 90 utilise son nombre relativement limité de zones pour obtenir un niveau de noir et des performances de luminosité décents. En fait, le contenu de la plage dynamique standard (SDR) semble essentiellement impeccable, sans artefacts de gradation majeurs. Cependant, c'est à peu près comparable au cours en ce qui concerne les ensembles 4K phares, et le vrai test se résume à la qualité du contenu HDR (High Dynamic Range).

Lecture HDR

À des fins de test, j'ai regardé plusieurs disques Blu-ray 4K Ultra HD et des titres de streaming HDR à partir de services comme Netflix et Disney Plus. Dans l'ensemble, les films et émissions HDR ont une belle apparence, utilisant fortement la large gamme de couleurs et la gradation du téléviseur.

Contrairement à beaucoup d'autres écrans LCD phares qui utilisent des points quantiques pour une couleur étendue, le NanoCell 90 utilise en fait un processus légèrement différent qui intègre un filtre à nanoparticules sur le panneau. Le résultat final fournit une gamme de couleurs similaire. Cependant, lorsque vous évaluez les performances HDR du téléviseur dans son ensemble, certains problèmes méritent d'être signalés.

Tout d'abord, le NanoCell 90 ne peut pas être aussi lumineux que certains autres téléviseurs HDR 4K dans la gamme de 800 $ à 1 200 $. La luminosité maximale oscille autour de la barre des 500 nits, ce qui est un peu sous la référence de 1000 nits pour laquelle de nombreuses vidéos HDR sont évaluées. Le Vizio P-Series Quantum à prix similaire et le Hisense H9G moins cher sont tous deux capables de dépasser les 1000 nits.

Qu'est-ce que cela signifie réellement lorsque vous regardez du contenu HDR sur le téléviseur? Fondamentalement, les reflets brillants ne ressortent pas autant que sur certains modèles concurrents de cette classe. Si ce téléviseur était placé côte à côte avec l'un des modèles Vizio ou Hisense mentionnés ci-dessus, les reflets les plus brillants des vidéos HDR sembleraient probablement moins intenses et dimensionnels sur le NanoCell 90.

Il est un peu décevant de voir des chiffres de luminosité de pointe moyens sur un écran LCD de 65 pouces dans cette gamme de prix, mais la qualité d'image du téléviseur bénéficie toujours de sa prise en charge du HDR. En fait, à lui seul, j'ai rarement l'impression de manquer autant de choses lorsque je regarde des vidéos HDR10 à la télévision.

Les niveaux de noir sont également solides, mais le NanoCell 90 offre rarement la qualité d'encre dont les meilleurs écrans LCD sont capables. Les barres au-dessus et au-dessous de l'image dans les films grand écran, par exemple, ont tendance à rester d'un gris foncé plutôt que d'un noir véritable.

Les artefacts de gradation, comme la floraison et le vignettage, sont également visibles et parfois gênants dans les scènes HDR plus sombres. Cela provoque des objets lumineux pour créer un effet de lampe de poche autour des arrière-plans plus sombres. Des artefacts comme celui-ci sont courants sur les téléviseurs à gradation locaux, mais semblent un peu pires ici que sur les modèles concurrents que j'ai testés. Cependant, la floraison est moins gênante sur le NanoCell 90 que sur les téléviseurs LG précédents, donc la société a apporté quelques améliorations à cet égard.

Dolby Vision

Il convient également de noter que j'ai rencontré d'étranges divergences lors de la visualisation du contenu Dolby Vision via différentes sources. Lorsque vous regardez divers titres Dolby Vision à l'aide du paramètre Cinéma via les applications intégrées du téléviseur, telles que Netflix, l'image semble inhabituellement sombre, manquant souvent des reflets marquants que l'on pourrait attendre du contenu HDR. Sur le plan positif, les artefacts de gradation locaux sont donc très minimes.

Lorsque vous regardez les mêmes titres Dolby Vision à l'aide d'un Fire TV Stick 4K ou d'une Xbox One X connecté à l'un des ports HDMI du téléviseur, cependant, les reflets semblent plus clairs et plus intenses. Dans le même temps, la floraison de la gradation locale est beaucoup plus perceptible. C'est également le cas lorsque vous regardez les mêmes titres en streaming en HDR10 via un Roku Ultra connecté au téléviseur.

J'ai contacté LG pour voir s'il y avait une raison pour laquelle cet écart se produisait. Après avoir examiné la question, LG explique: «Le traitement de la qualité d'image du contenu Dolby Vision est le même sur l'application interne ou l'entrée HDMI et a été vérifié au cours du processus de certification Dolby. Cependant, il peut y avoir des améliorations supplémentaires de la part des fabricants d'appareils individuels. peut rendre la couleur et la luminosité différentes selon les appareils. "

Tout bien considéré, je préfère en fin de compte regarder le contenu Dolby Vision à l'aide de mon Fire TV Stick 4K car il semble mieux tirer parti des capacités de luminosité du téléviseur et mieux correspondre aux performances HDR10 du téléviseur.

Fonctionnalités Smart TV

Le NanoCell 90 utilise la plate-forme de télévision intelligente webOS de LG, offrant un système rapide et réactif avec un bel assortiment d'applications et de fonctionnalités de style de vie. La Magic Remote incluse fournit une prise en charge intégrée de Google Assistant ou Alexa, permettant aux acheteurs de choisir l'assistant vocal qu'ils souhaitent utiliser. Dans la pratique, la fonctionnalité d'assistant numérique et la reconnaissance vocale fonctionnent bien, vous permettant de rechercher facilement du contenu, de lancer des applications et de trouver des réponses à diverses questions.

Netflix, Disney Plus, Hulu, Amazon Prime Video, Vudu, Apple TV Plus, Peacock et pratiquement toutes les autres applications de streaming majeures que vous souhaitez sont également incluses. La prise en charge HDR10, Dolby Vision et Dolby Atmos est également prise en charge lorsqu'elle est disponible. Malheureusement, il y a une omission notable dans l'application qui pourrait être un problème pour certains clients: HBO Max est introuvable. Ce service est également actuellement absent des appareils Roku et Fire TV, son exclusion ici est donc particulièrement décevante.

Heureusement, la navigation générale est rapide et je n'ai rencontré aucun problème majeur de décalage ou de plantages. Contrairement à d'autres plates-formes de streaming, comme Android TV et le système d'exploitation Roku, le webOS de LG renonce à une page d'accueil d'application plein écran typique. Au lieu de cela, appuyez sur le bouton d'accueil de la télécommande pour ouvrir un menu contextuel horizontal en bas de l'écran avec accès aux applications. En général, cette approche fonctionne très bien et vous permet de passer d'une application à une autre sans avoir à revenir à une page d'accueil.

LG inclut également l'accès aux chaînes LG, qui propose un large éventail de chaînes de télévision Internet gratuites qui peuvent être intégrées aux réseaux en direct si vous avez une antenne. La sélection de chaînes gratuites de LG est alimentée par Xumo et comprend des stations comme Cheddar News, American Classics, The Broadway Channel, etc. Les listes de chaînes intégrées gratuites comme celle-ci sont devenues courantes sur de nombreuses plates-formes de télévision intelligente, mais bien qu'elles soient une belle inclusion, elles ne servent vraiment pas autant de substitut au câble ou à un service de télévision en direct à part entière. En d'autres termes, je me suis rarement retrouvé à surfer sur cette sélection.

Le résultat final

Le nouveau téléviseur NanoCell 90 de LG offre des performances globales solides, en particulier en ce qui concerne les fonctionnalités intelligentes et les angles de vision. En revanche, les capacités de luminosité et de contraste de l'écran ne sont pas à la hauteur de certains téléviseurs moins chers de marques telles que Vizio, TCL et Hisense.

Devez-vous l'acheter?

À 1199,99 $, le NanoCell 90 de 65 pouces est un achat décent pour les clients qui souhaitent un téléviseur LCD avec de grands angles de vision et une prise en charge complète de l'assistant numérique pour leur salon. Les acheteurs qui accordent plus d'importance aux performances HDR haut de gamme peuvent cependant trouver des téléviseurs moins chers qui conviennent mieux à cette fin.

Si vous souhaitez un écran plus grand, le NanoCell 90 est également disponible en modèles 75 pouces (1 999,99 $) et 86 pouces (2 799,99 $). Une version 55 pouces (949,99 $) est également disponible. Sachez cependant que les performances de luminosité et de gradation varieront probablement en fonction de la taille du téléviseur.

Quelles sont vos alternatives?

Il existe plusieurs alternatives intéressantes de 65 pouces au NanoCell 90 dans la fourchette de prix de 800 $ à 1 200 $. Le Hisense H9G (999,99 $), la série TCL 6 (899,99 $) et le Vizio P-Series Quantum (1199,99 $) présentent tous des capacités HDR plus lumineuses et des zones de gradation plus locales, ce qui devrait se traduire par une image plus percutante avec des niveaux de noir plus profonds. Le Hisense et le Vizio ajoutent également le support HDR10 +, qui est absent du LG NanoCell 90.

Par contre, ces modèles concurrents ont des angles de vision moins bons, sont généralement sujets à plus de problèmes d'uniformité et comportent moins d'options d'assistant numérique intégré. Le Hisense dispose d'une télécommande Google Assistant mais n'a pas d'option Alexa intégrée. Pendant ce temps, le TCL utilise la recherche vocale de Roku, et le Vizio n'a pas entièrement de télécommande vocale.

Avantages: écran IPS avec de larges angles de vision, Magic Remote avec assistant Google ou Alexa intégré, plateforme de télévision intelligente réactive, ports HDMI 2.1

Inconvénients: floraison notable dans les scènes sombres lorsque vous regardez du contenu HDR, la luminosité maximale n'est pas aussi élevée que les téléviseurs concurrents, incohérences avec la lecture Dolby Vision (peut-être une source externe ou un problème DV plutôt que le téléviseur lui-même)

Critique du téléviseur LCD LG Nano90

Faites-le avec les lumières allumées

  • 4K UHD (Ultra HD)
  • Dolby Atmos
  • Plage dynamique élevée (HDR)
  • Dolby Vision (HDR)
  • LG
  • Dolby Vision IQ
  • MODE FILMMAKER

Qu'est-ce que le LG Nano90?

Bien que nous examinions chaque année la plupart des OLED LG pour AVForums, nous n'avons pas vu l'un de leurs modèles LCD NanoCell depuis plusieurs années maintenant. Positionné vers le haut de leur gamme NanoCell, le Nano90 est un téléviseur LCD de 65 pouces utilisant un panneau IPS et un rétroéclairage Full Array Local Dimming (FALD) avec 32 zones séparées.

NanoCell est une technologie de filtre couleur LG qui, selon elle, crée des couleurs plus vives et plus vives.Cette année, l'IPS dispose également d'un rétroéclairage adaptatif qui utilise l'énergie pour mettre en évidence les zones plus efficacement et créer un meilleur contraste à partir des images du téléviseur. Les panneaux IPS ont d'excellents angles de vision hors axe, mais au détriment des noirs profonds et du contraste. Le rétroéclairage adaptatif envoie de la puissance là où elle est le plus nécessaire et aucune puissance là où l'image doit être noire, créant ainsi un meilleur contraste avec les images.

Le Nano90 utilise le processeur α7 Gen3 4K pour sa mise à l'échelle et son traitement vidéo, ainsi que WebOS pour les fonctions du système Smart TV. Toutes les principales applications VOD sont prises en charge comme toujours par WebOS, mais comme pour les téléviseurs OLED de cette année, il n'y a pas de Freeview Play, donc pas de BBC iPlayer et d'autres services de rattrapage terrestre au Royaume-Uni. Au moment de cet examen en août 2020, ce problème n'a pas encore été résolu par LG.

Dolby est très présent sur le Nano90 avec Dolby Vision, Dolby Vision IQ HDR et Dolby Atmos, tous disponibles, ainsi que le nouveau préréglage d'image du mode Cinéaste. Le mode Cinéaste est un préréglage d'image à pression d'un bouton qui place le téléviseur dans le préréglage d'image le plus précis (selon les normes de l'industrie) et désactive tout le traitement et le lissage d'image inutiles. Cela signifie que pour SDR, il définit le téléviseur en blanc D65, couleur Rec.709 HD et gamma BT.1886. Pour le contenu HDR10 qui est blanc D65, couleur Rec.2020 et ST.2084 PQ EOTF. Dolby Vision IQ utilise un capteur de lumière pour créer des images précises selon l'intention du créateur, mais à un niveau de luminosité adapté à l'environnement de visualisation.

Le Nano90 est disponible au moment de cet examen en août 2020 en 55 pouces à 1199 £, 65 pouces à 1499 £ et 75 pouces à 2499 £.

Conception, connexions et contrôle

La première chose que vous remarquez en déballant le Nano90, c'est qu'il est plus épais que la plupart des téléviseurs et OLED modernes, mais ce n'est pas une mauvaise chose car nous ne regardons pas une télévision de côté. La lunette et le châssis sont visiblement en plastique dans la construction, et les pieds, qui se trouvent de chaque côté du panneau, sont également plutôt fades et faciles à entretenir. De toute évidence, le design est une question subjective et LG cherche à atteindre un prix avec le Nano90. Nous n'avons pas trouvé l'utilisation de plastique répréhensible en aucune façon, c'est juste que le téléviseur ne remportera aucun prix de design, il a l'air et se sent fonctionnel.

Le panneau est large et les pieds en plastique se trouvent aux extrémités, ce qui signifie que vous aurez besoin d'une large surface de montage si vous ne fixez pas le Nano90 au mur. Notre support de télévision de confiance n'était tout simplement pas assez large pour ce modèle de 65 pouces et j'ai dû utiliser un subwoofer à côté du support et deux boîtiers Blu-ray pour mettre le téléviseur à niveau pendant la période d'examen. Évidemment, si vous achetez le Nano90, vous devez vous assurer qu'il conviendra à votre support existant ou en acheter un nouveau pour s'adapter. Malheureusement, il n'y a aucune option pour monter les pieds plus près du centre du téléviseur. Vous pouvez également acheter un support de montage Vesa pour contourner le problème de la largeur des pieds.

Nous n'avons pas jugé l'utilisation de plastique répréhensible en aucune façon

Les connexions sont positionnées à l'arrière et se composent de ports orientés vers le côté et vers le bas. Sur le côté, nous avons un slot CI et quatre ports HDMI. Les deux premiers sont des ports HDMI 2.0b et HDMI 3 et 4 sont des ports HDMI 2.1 à pleine bande passante 48 Gbps (comme vérifié par notre générateur Murideo Seven). En dessous se trouvent deux ports USB. Vers le bas, nous avons un troisième port USB, une sortie audio LAN et numérique, une antenne satellite et RF, et un port de sortie casque / audio.

La télécommande fournie avec le LG Nano90 est identique à celles fournies avec les modèles OLED avec la commande à baguette magique. Cela tient parfaitement dans la main avec tous les boutons les plus importants à portée de main.

Mesures

Prêt à l'emploi

Comme nous le faisons toujours avec nos critiques, nous avons mesuré les préréglages d'image prêts à l'emploi pour trouver ceux qui se rapprochent le plus possible des normes de l'industrie. L'idée est qu'un téléviseur doit se rapprocher de ces normes dans au moins un de ses modes d'image afin que les utilisateurs finaux puissent voir le contenu tel qu'il a été maîtrisé et destiné à être vu.

Nous utilisons le logiciel d'étalonnage des couleurs Calman, un générateur Murideo Seven et un appareil de mesure Klein K-10A pour la mesure et l'étalonnage.

Le nouveau mode Cinéaste est le choix évident pour la qualité d'image la plus précise et conforme aux normes de l'industrie. Ce mode désactive également tous les traitements vidéo inutiles, la réduction du bruit et le lissage de l'image afin que vous obteniez l'image la plus directe et la plus précise possible par rapport à ce sur quoi le contenu a été maîtrisé.

En regardant les niveaux de gris et une fois de plus, le mode Cinéaste est suffisamment précis pour ne nous donner aucune erreur visible dans la majorité de l'échelle de suivi. La gradation locale affecte les résultats, même en position d'arrêt avec le gamma pas tout à fait capable de suivre complètement la norme BT.1886, mais les effets sur l'image réelle avec le contenu du film et de la télévision ne sont pas majeurs étant donné d'autres facteurs comme un manque du contraste de l'image de la dalle IPS. Le graphique aurait pu mieux paraître, mais les performances réelles étaient suffisamment précises compte tenu de la technologie utilisée.

Les résultats de la gamme de couleurs Rec.709 HD sont également impressionnants pour un préréglage d'image prêt à l'emploi avec presque tous les points de suivi de saturation se rapprochant de l'endroit où ils devraient être. En effet, les erreurs DeltaE globales étaient juste en dessous du seuil visible, ce qui est excellent.

Résultats calibrés

Nous avons un ensemble complet de commandes d'étalonnage disponibles dans les menus du Nano90, mais nous pouvons également utiliser la fonction AutoCal dans notre logiciel d'étalonnage Calman. Nous avons en fait essayé les deux méthodes et obtenu les mêmes résultats avec chaque approche. La nature de la gradation locale du téléviseur, même avec la fonction désactivée, a eu un léger impact sur les résultats.

En regardant l'échelle de gris, nous pouvons voir ici les résultats du niveau de référence avec des erreurs DeltaE bien en dessous du seuil visible de trois, ce qui signifie qu'aucune erreur n'est visible dans l'image. Notre erreur DeltaE moyenne n'était que de 0,7. Gamma a également bien suivi la norme BT.1886 et dans l'ensemble, nous avons obtenu des résultats de référence avec l'échelle de gris.

En passant à la gamme de couleurs Rec.709 Hd, nous avons également obtenu des résultats de niveau de référence ici avec tous les points de saturation là-bas ou à peu près à leurs carrés et une moyenne d'erreur DeltaE de seulement 0,8 qui est bien en dessous du seuil visible de trois, ce qui aucune erreur n'a été détectée dans le contenu télévisuel et cinématographique affiché sur le LG Nano90.

Résultats HDR

Nous avons mesuré la luminosité maximale du LG Nano90 dans le mode d'image HDR le plus précis pour le blanc D65, la gamme de couleurs ST.2084 PQ EOTF et DCI-P3 dans BT.2020. Nous avons exécuté un certain nombre de fenêtres de 1% à 100%.

Le Nano90 gère une luminosité maximale sur la fenêtre standard de 10% de 470 nits. Ceci est plus bas sur les boîtes plus petites car le mappage de ton et la gradation locale tentent de contourner les problèmes de floraison. Les choses se règlent à une luminosité de 100% plein écran de 371 nits.

Le suivi selon la norme PQ EOTF ST.2084 est légèrement différent pour les types de contenu 1000 et 4000 nits. Avec un contenu de 1000 nits, il suit la norme avec un léger éclaircissement jusqu'à un clip dur au niveau de luminosité maximal.

Avec un contenu de 4000 nits, le Nano90 ajoute une carte de tons plus douce pour essayer de conserver plus de détails dans les reflets spéculaires et d'équilibrer l'image HDR. Il y a encore un léger éclaircissement sur la courbe, mais cela n'est pas perceptible dans le matériel visuel réel.

Le suivi de la saturation de la gamme de couleurs DCI-P3 dans BT.2020 est également précis, même s'il est un peu court de la couverture complète. Il n’est pas assez large pour couvrir 100% de la gamme, car il est court avec du jaune, du vert et du cyan. Mais à partir de 75% et moins en termes de saturation, le suivi est vraiment très bon et devrait se traduire par un très bon volume de couleur avec un contenu HDR.

Nous avons mesuré BT.2020 à 62% XY et 68% UV. Avec P3 à 86% XY et 93% UV.

Performances

Le LG Nano90 que nous examinons est la version 65 pouces qui utilise un rétroéclairage FALD avec 32 zones dimmables distinctes. Il utilise également le processeur α7 Gen3 pour son traitement vidéo et d'autres fonctionnalités, et le Nano90 utilise également le système d'exploitation WebOS Smart TV.

Videos about this topic

LG Nano 90 65\" 4k HDR TV | Settings
LG Nano Cell 65\" Display - Don\'t Buy A New TV Until You See This!
Budget QLED vs Nanocell black level test,LOOK at the difference!
LG NANO85 TV Review (2020) - The New NanoCell TV
6 Biggest TV Buying Mistakes to Avoid in 2020 - Buy The Right TV!
LG NanoCell90 VS Sony X900H - Which is best for you?