Le nouveau téléviseur NanoCell 4K de LG est un écran de salon solide, mais il ne peut pas tout à fait égaler les performances HDR lumineuses de ses concurrents plus abordables

Lorsque vous achetez via nos liens, nous pouvons gagner de l'argent auprès de nos partenaires affiliés. En savoir plus.

  • Le nouveau téléviseur 4K NanoCell 90 Series de 65 pouces de LG est l'un des modèles d'affichage LCD phares de la société pour 2020.
  • Le téléviseur dispose d'un éventail impressionnant de fonctionnalités, notamment une gradation locale complète, un panneau IPS pour une visualisation hors axe plus large et une prise en charge étendue des assistants numériques.
  • Cependant, les capacités de luminosité du téléviseur ne peuvent pas tout à fait correspondre aux modèles plus abordables de Vizio, TCL et Hisense.
  • Néanmoins, si vous recherchez un téléviseur LCD qui privilégie les angles de vision larges et les fonctionnalités intelligentes par rapport au contraste HDR, le NanoCell 90 est un écran de salon solide.

Au cours des dernières années, les téléviseurs OLED de LG sont devenus synonymes de performances d'image haut de gamme, gagnant à plusieurs reprises la première place dans de nombreuses listes de "Meilleurs téléviseurs 4K".

Mais, alors que les modèles OLED de la société ont été célébrés, les téléviseurs LCD de LG, souvent sous la marque NanoCell, n'ont pas reçu autant d'attention. Bien que performants, les NanoCells n'ont tout simplement pas été en mesure d'égaler le facteur wow des OLED de LG ou la valeur des modèles LCD d'autres fabricants.

Pour son téléviseur 4K NanoCell 90 Series 2020, cependant, LG a en fait apporté de solides améliorations par rapport aux modèles précédents, ce qui se traduit par un écran qui se compare un peu mieux à la concurrence. Les performances de la plage dynamique élevée (HDR) sont toujours en retard par rapport à quelques modèles moins chers d'autres marques, mais les angles de vision et les capacités intelligentes du téléviseur sont parmi les meilleurs que vous puissiez trouver pour 1199,99 $.

Conception

Le téléviseur NanoCell 90 4K de 65 pouces de LG présente un design attrayant mais assez standard. Il est peu probable qu'il séduise les acheteurs en se basant uniquement sur le style, mais il devrait être parfaitement placé sur n'importe quelle console de divertissement à domicile ou monté sur un mur.

Le profil du panneau mesure environ 2,8 pouces d'épaisseur, ce qui est à peu près moyen pour un téléviseur LCD qui n'utilise pas la gradation éclairée par les bords. Contrairement à beaucoup d'autres modèles de téléviseurs qui présentent des profils plus minces en haut puis qui deviennent plus épais vers le bas où les entrées sont logées, le NanoCell 90 reste la même épaisseur générale de haut en bas.

Les pieds gauche et droit sont inclus et doivent être vissés au bas de l'écran après le déballage. Une fine lunette entoure le haut et les côtés du panneau, tandis qu'une bordure plus épaisse repose en bas.

Les entrées sont situées à l'arrière gauche de l'écran, y compris quatre ports HDMI latéraux (un eARC). Deux de ces connexions HDMI prennent en charge la spécification HDMI 2.1, permettant de nouvelles fonctionnalités, comme le taux de rafraîchissement variable (VRR), à partir de sources compatibles.

La télécommande magique unique de LG est incluse avec l'assistant Google intégré ou la commande vocale Amazon Alexa. La conception quelque peu large et épaisse de la télécommande ne plaira pas à tous les acheteurs, mais elle dispose d'une option de navigation par points sympas qui vous permet de déplacer le curseur en pointant la télécommande vers l'écran. Quiconque a déjà joué à une Nintendo Wii sera familiarisé avec le processus. Vous pouvez également utiliser la molette de défilement de la télécommande et cliquer sur les boutons pour naviguer si vous préférez.

Spécifications

  • Panneau LCD IPS 65 pouces
  • Résolution 4K Ultra HD 3 840 x 2 160
  • Taux de rafraîchissement natif de 120 Hz
  • Gradation locale à matrice complète
  • Prise en charge de Dolby Vision, HDR10 et HLG
  • Technologie NanoCell avec une large gamme de couleurs
  • Mesure 57,3 x 35,5 x 10,7 avec les pieds fixés
  • Pèse 54 livres avec les pieds fixés
  • Quatre entrées HDMI compatibles HDCP 2.2 (une eARC, deux HDMI 2.1)
  • Plateforme LG webOS
  • Connectivité Wi-Fi, Apple AirPlay 2 et Ethernet
  • Haut-parleurs descendants de 20 W à 2 canaux
  • Magic Remote avec Google Assistant et Alexa

Configuration

Après avoir déballé le téléviseur, il vous suffit de fixer les pieds, de brancher vos sources externes et d'allumer l'écran. Le processus de configuration est simple et nécessite de passer en revue l'assortiment habituel d'éléments d'entretien, tels que la configuration Wi-Fi, les mises à jour du micrologiciel et divers accords de confidentialité et de conditions de service.

Pendant la configuration, j'ai branché un récepteur AV Onkyo au canal de retour audio HDMI (ARC) du téléviseur. Un lecteur Blu-ray Ultra HD 4K Panasonic, une Nintendo Switch, une Xbox One X et un Roku Ultra étaient tous connectés au récepteur et transmis à l'écran. De plus, un Fire TV Stick 4K a été connecté directement à l'un des ports HDMI du téléviseur. Après avoir tout branché, tous mes composants sont passés au téléviseur sans aucun problème, ce qui permet une prise en charge complète du 4K HDR et de Dolby Atmos lorsque disponible.

Pour ceux qui souhaitent ajuster davantage l'image, le NanoCell 90 offre de nombreux préréglages et options, y compris un réglage pratique du mode Cinéaste. Approuvé par la Director's Guild of America (DGA), le préréglage du mode Cinéaste désactive automatiquement les ajustements et le traitement d'image inutiles, comme le lissage des mouvements et la netteté artificielle, offrant aux téléspectateurs un moyen simple de regarder des films et des émissions plus proches de ce que les réalisateurs avaient initialement prévu.

Dans cet esprit, je recommande d'utiliser le mode Cinéaste pour obtenir l'image la plus précise de la gamme dynamique standard (SDR) et de la gamme dynamique élevée (HDR). Je recommande également d'utiliser le paramètre de gradation local élevé pour obtenir le meilleur contraste. Cela étant dit, le mode Cinéaste n'est pas disponible lorsque vous regardez des vidéos Dolby Vision sur des services de streaming ou des Blu-ray Ultra HD. Pour une image Dolby Vision la plus précise possible, je recommande d'utiliser le paramètre Cinéma avec la gradation locale réglée sur Elevé.

Performances de l'image

Le NanoCell 90 de LG est globalement solide, mais l'écran présente des forces et des faiblesses clés par rapport aux autres téléviseurs LCD phares et milieu de gamme concurrents du marché.

Angles de vision IPS

Contrairement à de nombreux téléviseurs LCD de la concurrence, le NanoCell 90 utilise un panneau de commutation dans le plan (IPS) au lieu d'un panneau d'alignement vertical (VA). Alors, quelle est la différence entre les deux? En bref, les panneaux IPS sont connus pour leurs angles de vision supérieurs, permettant aux images de bien paraître même si vous êtes assis sur le côté, tandis que les panneaux VA sont connus pour leur meilleur contraste et leurs niveaux de noir.

En pratique, les angles de vision de l'écran IPS ne déçoivent pas. Les couleurs et le contraste hors axe ont tendance à s'estomper et à se déformer beaucoup sur les téléviseurs LCD d'autres marques, mais le LG NanoCell 90 maintient très bien ses performances d'image, même si vous êtes assis sur le côté. C'est génial si votre canapé ne peut pas être installé directement devant la télévision ou si vous avez tendance à organiser des soirées avec des invités assis partout dans la pièce. La gradation locale devient plus visible lorsqu'elle est décentrée mais, en général, les angles de vision sont un avantage clé de ce modèle.

L'uniformité générale de l'écran est également forte. De légères irrégularités sont visibles sur le panneau de temps en temps, mais les lignes verticales distrayantes et les instances d'effet d'écran sale sont moins intrusives que celles que j'ai vues sur certains téléviseurs de Vizio et Hisense.

Gradation locale

Malgré l'écran IPS, le contraste est étonnamment correct. Ceci est en partie dû au fait que le NanoCell 90 inclut une gradation locale complète. La gradation locale est une fonctionnalité intéressante que l'on trouve sur plusieurs téléviseurs LCD de milieu de gamme et haut de gamme, permettant à l'écran de s'assombrir et de s'éclairer dans des sections spécifiques.

Cela étant dit, le NanoCell 90 n'utilise pas autant de zones de gradation que la plupart des téléviseurs de cette gamme de prix. Bien que LG ne divulgue pas de numéro officiel, l'écran comporte environ 32 zones. À titre de comparaison, le H9G de 65 pouces de Hisense (999 $) comprend 132 zones, la série 6 de TCL (899 $) a 160 zones et la série P Quantum de Vizio (1199 $) comprend 200 zones. Il existe d'autres facteurs qui contribuent aux performances de gradation locales, mais dans l'ensemble, plus il y a de zones, mieux c'est.

Le NanoCell 90 utilise son nombre relativement limité de zones pour obtenir un niveau de noir et des performances de luminosité décents. En fait, le contenu de la plage dynamique standard (SDR) semble essentiellement impeccable, sans artefacts de gradation majeurs. Cependant, c'est à peu près comparable au cours en ce qui concerne les ensembles 4K phares, et le vrai test se résume à la qualité du contenu HDR (High Dynamic Range).

Lecture HDR

À des fins de test, j'ai regardé plusieurs disques Blu-ray 4K Ultra HD et des titres de streaming HDR à partir de services comme Netflix et Disney Plus. Dans l'ensemble, les films et émissions HDR ont une belle apparence, utilisant fortement la large gamme de couleurs et la gradation du téléviseur.

Contrairement à beaucoup d'autres écrans LCD phares qui utilisent des points quantiques pour une couleur étendue, le NanoCell 90 utilise en fait un processus légèrement différent qui intègre un filtre à nanoparticules sur le panneau. Le résultat final fournit une gamme de couleurs similaire. Cependant, lorsque vous évaluez les performances HDR du téléviseur dans son ensemble, certains problèmes méritent d'être signalés.

Tout d'abord, le NanoCell 90 ne peut pas être aussi lumineux que certains autres téléviseurs HDR 4K dans la gamme de 800 $ à 1 200 $. La luminosité maximale oscille autour de la barre des 500 nits, ce qui est un peu sous la référence de 1000 nits pour laquelle de nombreuses vidéos HDR sont évaluées. Le Vizio P-Series Quantum à prix similaire et le Hisense H9G moins cher sont tous deux capables de dépasser les 1000 nits.

Qu'est-ce que cela signifie réellement lorsque vous regardez du contenu HDR sur le téléviseur? Fondamentalement, les reflets brillants ne ressortent pas autant que sur certains modèles concurrents de cette classe. Si ce téléviseur était placé côte à côte avec l'un des modèles Vizio ou Hisense mentionnés ci-dessus, les reflets les plus brillants des vidéos HDR sembleraient probablement moins intenses et dimensionnels sur le NanoCell 90.

Il est un peu décevant de voir des chiffres de luminosité de pointe moyens sur un écran LCD de 65 pouces dans cette gamme de prix, mais la qualité d'image du téléviseur bénéficie toujours de sa prise en charge du HDR. En fait, à lui seul, j'ai rarement l'impression de manquer autant de choses lorsque je regarde des vidéos HDR10 à la télévision.

Les niveaux de noir sont également solides, mais le NanoCell 90 offre rarement la qualité d'encre dont les meilleurs écrans LCD sont capables. Les barres au-dessus et au-dessous de l'image dans les films grand écran, par exemple, ont tendance à rester d'un gris foncé plutôt que d'un noir véritable.

Les artefacts de gradation, comme la floraison et le vignettage, sont également visibles et parfois gênants dans les scènes HDR plus sombres. Cela provoque des objets lumineux pour créer un effet de lampe de poche autour des arrière-plans plus sombres. Des artefacts comme celui-ci sont courants sur les téléviseurs à gradation locaux, mais semblent un peu pires ici que sur les modèles concurrents que j'ai testés. Cependant, la floraison est moins gênante sur le NanoCell 90 que sur les téléviseurs LG précédents, donc la société a apporté quelques améliorations à cet égard.

Dolby Vision

Il convient également de noter que j'ai rencontré d'étranges divergences lors de la visualisation du contenu Dolby Vision via différentes sources. Lorsque vous regardez divers titres Dolby Vision à l'aide du paramètre Cinéma via les applications intégrées du téléviseur, telles que Netflix, l'image semble inhabituellement sombre, manquant souvent des reflets marquants que l'on pourrait attendre du contenu HDR. Sur le plan positif, les artefacts de gradation locaux sont donc très minimes.

Lorsque vous regardez les mêmes titres Dolby Vision à l'aide d'un Fire TV Stick 4K ou d'une Xbox One X connecté à l'un des ports HDMI du téléviseur, cependant, les reflets semblent plus clairs et plus intenses. Dans le même temps, la floraison de la gradation locale est beaucoup plus perceptible. C'est également le cas lorsque vous regardez les mêmes titres en streaming en HDR10 via un Roku Ultra connecté au téléviseur.

J'ai contacté LG pour voir s'il y avait une raison pour laquelle cet écart se produisait. Après avoir examiné la question, LG explique: «Le traitement de la qualité d'image du contenu Dolby Vision est le même sur l'application interne ou l'entrée HDMI et a été vérifié au cours du processus de certification Dolby. Cependant, il peut y avoir des améliorations supplémentaires de la part des fabricants d'appareils individuels. peut rendre la couleur et la luminosité différentes selon les appareils. "

Tout bien considéré, je préfère en fin de compte regarder le contenu Dolby Vision à l'aide de mon Fire TV Stick 4K car il semble mieux tirer parti des capacités de luminosité du téléviseur et mieux correspondre aux performances HDR10 du téléviseur.

Fonctionnalités Smart TV

Le NanoCell 90 utilise la plate-forme de télévision intelligente webOS de LG, offrant un système rapide et réactif avec un bel assortiment d'applications et de fonctionnalités de style de vie. La Magic Remote incluse fournit une prise en charge intégrée de Google Assistant ou Alexa, permettant aux acheteurs de choisir l'assistant vocal qu'ils souhaitent utiliser. Dans la pratique, la fonctionnalité d'assistant numérique et la reconnaissance vocale fonctionnent bien, vous permettant de rechercher facilement du contenu, de lancer des applications et de trouver des réponses à diverses questions.

Netflix, Disney Plus, Hulu, Amazon Prime Video, Vudu, Apple TV Plus, Peacock et pratiquement toutes les autres applications de streaming majeures que vous souhaitez sont également incluses. La prise en charge HDR10, Dolby Vision et Dolby Atmos est également prise en charge lorsqu'elle est disponible. Malheureusement, il y a une omission notable dans l'application qui pourrait être un problème pour certains clients: HBO Max est introuvable. Ce service est également actuellement absent des appareils Roku et Fire TV, son exclusion ici est donc particulièrement décevante.

Heureusement, la navigation générale est rapide et je n'ai rencontré aucun problème majeur de décalage ou de plantages. Contrairement à d'autres plates-formes de streaming, comme Android TV et le système d'exploitation Roku, le webOS de LG renonce à une page d'accueil d'application plein écran typique. Au lieu de cela, appuyez sur le bouton d'accueil de la télécommande pour ouvrir un menu contextuel horizontal en bas de l'écran avec accès aux applications. En général, cette approche fonctionne très bien et vous permet de passer d'une application à une autre sans avoir à revenir à une page d'accueil.

LG inclut également l'accès aux chaînes LG, qui propose un large éventail de chaînes de télévision Internet gratuites qui peuvent être intégrées aux réseaux en direct si vous avez une antenne. La sélection de chaînes gratuites de LG est alimentée par Xumo et comprend des stations comme Cheddar News, American Classics, The Broadway Channel, etc. Les listes de chaînes intégrées gratuites comme celle-ci sont devenues courantes sur de nombreuses plates-formes de télévision intelligente, mais bien qu'elles soient une belle inclusion, elles ne servent vraiment pas autant de substitut au câble ou à un service de télévision en direct à part entière. En d'autres termes, je me suis rarement retrouvé à surfer sur cette sélection.

Le résultat final

Le nouveau téléviseur NanoCell 90 de LG offre des performances globales solides, en particulier en ce qui concerne les fonctionnalités intelligentes et les angles de vision. En revanche, les capacités de luminosité et de contraste de l'écran ne sont pas à la hauteur de certains téléviseurs moins chers de marques telles que Vizio, TCL et Hisense.

Devez-vous l'acheter?

À 1199,99 $, le NanoCell 90 de 65 pouces est un achat décent pour les clients qui souhaitent un téléviseur LCD avec de grands angles de vision et une prise en charge complète de l'assistant numérique pour leur salon. Les acheteurs qui accordent plus d'importance aux performances HDR haut de gamme peuvent cependant trouver des téléviseurs moins chers qui conviennent mieux à cette fin.

Si vous souhaitez un écran plus grand, le NanoCell 90 est également disponible en modèles 75 pouces (1 999,99 $) et 86 pouces (2 799,99 $). Une version 55 pouces (949,99 $) est également disponible. Sachez cependant que les performances de luminosité et de gradation varieront probablement en fonction de la taille du téléviseur.

Quelles sont vos alternatives?

Il existe plusieurs alternatives intéressantes de 65 pouces au NanoCell 90 dans la fourchette de prix de 800 $ à 1 200 $. Le Hisense H9G (999,99 $), la série TCL 6 (899,99 $) et le Vizio P-Series Quantum (1199,99 $) présentent tous des capacités HDR plus lumineuses et des zones de gradation plus locales, ce qui devrait se traduire par une image plus percutante avec des niveaux de noir plus profonds. Le Hisense et le Vizio ajoutent également le support HDR10 +, qui est absent du LG NanoCell 90.

Par contre, ces modèles concurrents ont des angles de vision moins bons, sont généralement sujets à plus de problèmes d'uniformité et comportent moins d'options d'assistant numérique intégré. Le Hisense dispose d'une télécommande Google Assistant mais n'a pas d'option Alexa intégrée. Pendant ce temps, le TCL utilise la recherche vocale de Roku, et le Vizio n'a pas entièrement de télécommande vocale.

Avantages: écran IPS avec de grands angles de vision, Magic Remote avec assistant Google ou Alexa intégré, plateforme de télévision intelligente réactive, ports HDMI 2.1

Inconvénients: floraison notable dans les scènes sombres lorsque vous regardez du contenu HDR, la luminosité maximale n'est pas aussi élevée que les téléviseurs concurrents, incohérences avec la lecture Dolby Vision (peut-être une source externe ou un problème DV plutôt que le téléviseur lui-même)

Critique du LG 65NANO906

Verdict

Un grand téléviseur riche en fonctionnalités qui a fière allure avec du contenu 4K, promet une expérience de jeu brillante de nouvelle génération et ne coûte pas un bras et une jambe

  • Apparence bien avec le contenu 4K natif
  • Aussi à l'épreuve du temps, du point de vue des jeux, que possible
  • Son à moitié correct
  • Bon système d'exploitation
  • Quelques problèmes de rétroéclairage
  • Ce n’est pas l’améliorateur le plus performant
  • Manque de services de télévision de rattrapage au Royaume-Uni (pour le moment)
  • A l'air profond s'il est fixé au mur

Spécifications clés

  • Prix de l'avis: 1699 £
  • HLG, HDR10, Dolby Vision, Dolby Vision IQ
  • webOS
  • commande vocale
  • VRR, ALLM, FreeSync, HGiG
  • Mode réalisateur

Le LG NANO 90 (65NANO906) se trouve près du sommet de la gamme 4K NanoCell de LG et est disponible en tailles 55, 65 et 75 pouces.

Dernièrement, il a été difficile d’éviter le sentiment que LG aime beaucoup plus ses gammes de téléviseurs OLED que ses conceptions LED. Dans une certaine mesure, cela est compréhensible - compte tenu de la popularité et des ventes que les téléviseurs OLED de LG ont appréciées, la société peut être pardonnée d’avoir détourné les yeux de la boule LED.

Mais avec sa nouvelle gamme Nano - dont ce LG NANO 90 se trouve tout près du sommet - il semble que LG soit sur le point de cesser de traiter la LED comme un beau-fils indésirable et de l'accueillir correctement dans la famille.

En relation: Les meilleurs téléviseurs 4K

Design LG 65NANO906 - Pas remarquable, mais dans le bon sens

Bien sûr, l'une des raisons pour lesquelles LG aurait pu devenir un peu blasé à propos des téléviseurs LED est qu'ils sont tellement peu glamour, du moins en termes de conception, par rapport à leurs alternatives OLED. Jetez un œil à ce LG NANO 90, et vous verrez ce que je veux dire.

De l'avant, ce n'est pas remarquable dans le bon sens. La lunette entourant l'écran IPS est mince et légèrement incurvée dans les coins, et sa finition gris foncé n'est pas trop réfléchissante. Les pieds sur lesquels il repose sont aussi plastiques que la lunette, mais sont tout aussi adaptés à l'usage (tant que vous avez une très large surface sur laquelle le poser).

D'un côté, cependant, c'est une autre histoire. Une partie de l'attrait des téléviseurs OLED est leur skinniness presque surnaturel; ce profil extrêmement bas n’est pas quelque chose que les téléviseurs LED pourraient espérer réaliser. Mais le 65NANO906 mesure plus de 7 cm de profondeur - ce qui peut ne pas sembler grand chose une fois écrit, mais cela donne au téléviseur un aspect démodé dans la chair. Quiconque souhaite accrocher son nouveau téléviseur coûteux au mur peut jeter un coup d'œil au profil du LG (ou à son poids de 24 kg) et décider que ce n'est pas pour lui.

À l'arrière, le 65NANO906 n'est qu'une étendue incurvée de plastique. Il y a cependant une coupe importante, où ses entrées et ses sorties sont organisées - et en termes de connectivité, le LG commence à avoir beaucoup plus de sens.

Il existe quatre entrées HDMI, dont deux ont une spécification 2.1 et sont compatibles avec 4K / 120Hz - ce qui signifie qu'ils sont heureux de gérer tout ce que la Xbox Series X ou PS5 de nouvelle génération peut leur apporter. Ils sont rejoints par trois entrées USB 2.0, un emplacement pour carte CI, des bornes d'antenne pour les tuners de télévision satellite et terrestre embarqués et une prise Ethernet. Les sorties sont dirigées vers une optique numérique et une prise analogique 3,5 mm (qui est au niveau de la ligne et peut donc être utilisée avec un casque).

Ces connexions physiques sont reliées par le Wi-Fi bi-bande, la connectivité AirPlay 2 et Bluetooth 5.0. Ce dernier est renforcé par Bluetooth Surround Ready, donc avec quelques haut-parleurs sans fil compatibles, vous pouvez obtenir un son surround home cinéma sans douleur.

En relation: Meilleurs téléviseurs

Fonctionnalités du LG NANO 90 - Plus qu'une poignée

C'est là que LG démontre à quel point les téléviseurs LED sont sérieux cette fois-ci. Le LG NANO 90 empile absolument les fonctionnalités et, par conséquent, passe en douceur de «moyennement intéressant» à «véritablement intriguant».

Le 65NANO906 utilise la technologie NanoCell de LG dans un lecteur pour fournir les images les plus convaincantes possibles. Il utilise des nanoparticules conçues pour éliminer les fréquences de couleur indésirables des informations d'image. En théorie, au moins, cela devrait rendre les couleurs plus pures et plus convaincantes. Et la matrice de 3820 x 2160 pixels est éclairée par des LED disposées dans une configuration à matrice complète et divisée en 32 zones de gradation pouvant être actionnées individuellement. "32" est loin d'être un nombre impressionnant dans ce contexte - mais, comme nous le savons tous, ce n'est pas le nombre de zones de gradation individuelles dont vous disposez, mais ce que vous en faites.

Bien sûr, après avoir rétroéclairé les pixels puis purifié les couleurs qu'ils produisent, le LG offre un réglage assez étendu des différents éléments de la performance de l'image. Il existe des modes de visualisation prédéfinis (vif, sportif, standard, etc.) ainsi que la possibilité de personnaliser les images du 65NANO906 à un niveau de «contraste» ou de «température de couleur», par exemple. Chaque préréglage a ses avantages et ses inconvénients, et chaque élément de micro-ajustement peut jouer un rôle dans l'image résultante - mais le plus intéressant de tous les modes, pour aucune autre raison que celle dont il était question au CES 2020, est le mode Cinéaste. .

En théorie, le mode Cinéaste va à l'encontre de chacun des algorithmes intelligents de traitement d'image du téléviseur, cherchant plutôt à fournir une image aussi proche que possible de l'intention originale du cinéaste. En pratique, cela ne fonctionne pas tout à fait comme ça, comme nous le verrons.

Pour être honnête, l'apparence de Dolby Vision IQ est presque aussi divertissante. Le LG dispose des modes HLG, HDR10 et Dolby Vision HDR - et Dolby Vision IQ, qui utilise le capteur de lumière intégré au LG NANO 90 pour effectuer des réglages à la volée de la qualité d'image.

Le contenu HDR est disponible à partir de nombreux services de streaming intégrés à l’interface de télévision intelligente webOS de LG. Il reste l'un des systèmes d'exploitation les plus lisses, les moins compliqués et les plus satisfaisants du marché - malgré les menus de configuration d'image plutôt compliqués - et regorge presque à ras bord d'options de visualisation. Les applications obligatoires Netflix et Amazon Prime Video sont rejoints par Disney Plus, Apple TV et à peu près tous les autres services de streaming de haut niveau. Il existe également quelques options plus obscures regroupées dans un dossier appelé «LG Channels».

Cependant, les principales applications de télévision de rattrapage du Royaume-Uni se distinguent par leur absence. D'une manière ou d'une autre, LG et Freeview ne sont pas parvenus à un accord à temps pour que BBC iPlayer, All4 et tous les autres apparaissent sur la gamme de téléviseurs 2020 de la société. Un accord devrait être conclu pour éviter que cela ne se produise en 2021. En attendant, LG travaille avec des diffuseurs individuels pour que leurs applications soient diffusées dès que possible dans sa gamme actuelle.

En plus de fournir des options de visualisation étendues, webOS permet également la configuration et le séquençage des routines de tout appareil Internet des objets sur un réseau commun. Il est possible de participer à une thérapie de vente au détail (si quelque chose à l’écran attire votre attention) ou d’identifier la musique qui accompagne les images.

La navigation dans cette vaste suite de fonctionnalités peut être réalisée de plusieurs manières. Le 65NANO906 est fourni avec une télécommande pointer-cliquer «Magic» alimentée par Bluetooth, qui est un moyen plus rapide de saisir des informations que votre télécommande standard. Ou il y a la commande vocale, accessible via le gros bouton «micro» sur le combiné (Google Assistant et Amazon Alexa sont tous deux disponibles), et l'écran lui-même dispose d'un micro à utiliser avec la gamme de produits d'intelligence artificielle ThinQ de LG.

Le LG regorge de fonctionnalités pour les téléspectateurs actifs et passifs. Les joueurs seront déjà en état d'alerte élevée grâce à l'apparition d'entrées HDMI 2.1 avec capacité 4K / 120Hz - et LG offre aux joueurs encore plus de fonctionnalités avec sa prise en charge du mode Auto Low-Latency, du taux de rafraîchissement variable, de FreeSync et HGiG HDR. cartographie des tons. Ajoutez-les à un temps de réponse inférieur à 13 ms - qui sera encore plus rapide à 120 Hz - et le 65NANO906 pourrait être le grand moniteur de grands jeux que beaucoup de gens attendaient.

En relation: Les meilleurs téléviseurs LG

Qualité d'image du LG NANO 90 - Offre une performance HDR 4K native agréable

Si vous voulez faire la bonne chose avec votre LG NANO 90 (et "la bonne chose" dans ce cas signifie essentiellement "lui donner un régime de matériel 4K HDR via un service de streaming ou un lecteur de disque UHD »), Vous serez récompensé par une image qui est à peu près tout« pro »et très peu« con ».

Un disque 4K HDR10 de BlacKkKlansman de Spike Lee, par exemple, semble agréable à presque tous les niveaux. Il y a un manque (légèrement ironique) de récupération des détails des tons les plus noirs du film, mais une fois au-dessus, le niveau de détail est assez impressionnant. Les informations concernant la texture, les subtilités des motifs et les nuances du teint sont toutes servies de manière naturaliste et crédible. La technologie NanoCell de LG semble également gagner sa place ici - la palette de couleurs à partir de laquelle les peintures 65NANO906 sont très variées jouit d'une réelle étendue de tonalité et est convaincante en toutes circonstances.

Le LG fait également du bon travail avec le mouvement, en gardant les bords lisses et uniformes même pendant les instances de mouvement les plus éprouvantes. Les images ont une profondeur de champ raisonnable et le bruit de l’image est réprimé avec zèle.

Le rétroéclairage du 65NANO906 peut se révéler dans les moments les plus contrastés, les scènes sombres avec des éléments blancs brillants - il y a un halo doux, mais perceptible, autour des parties blanches d'une scène autrement noire. Mais c'est ce qui, avec le manque de détails dans les tons noirs les plus profonds, constitue ce qui constitue des «lacunes» en ce qui concerne les meilleures images de LG.

Passez en mode Cinéaste et les premières impressions ne sont pas du tout géniales - le punch et la netteté de l'image semblent en prendre un coup. Mais regardez un peu plus longtemps, en particulier dans les environnements à faible éclairage - vraisemblablement ce qu'est le mode Cinéaste - et vous verrez les gains de fidélité des couleurs et les niveaux de détail de deuxième étape. Et malgré ce que vous avez peut-être entendu, il est toujours possible de découper l'image à votre goût. Ceci est particulièrement bienvenu en ce qui concerne le suivi de mouvement.

Le LG semble presque aussi composé lors de la diffusion en continu du Mindhunter amélioré par Dolby Vision via Netflix. Vous pouvez vous retrouver à plonger dans les menus de configuration pour vous assurer que le mouvement ne devient pas hésitant, et à nouveau pour essayer d'équilibrer cette indiscipline de rétroéclairage avec de beaux tons blancs nets. Cependant, parvenez à un compromis réalisable, et le LG NANO 90 est infiniment regardable. Tout le bon travail que le LG fait avec un disque 4K est à peu près reproduit ici - donc le mouvement, les détails (avec la même mise en garde du noir profond), la texture, la fidélité des couleurs et la définition des bords sont tous agréables à l'extrême.

La réduction de la qualité se traduit par une réduction de la qualité. Un disque Blu-ray 1080p de True Grit des Coen Brothers bénéficie toujours de beaucoup de détails (sauf dans les tons noirs, qui commencent à être assez ouvertement écrasés par le LG), d'un équilibre des couleurs impressionnant et d'une gestion des mouvements remarquablement assurée. Il reste un dynamisme décent aux contrastes, malgré l'uniformité croissante des nuances noires. Et bien que le bruit de l'image commence à s'affirmer un peu, la présentation générale est composée.

Cependant, tout ce qui est de moindre qualité est traité de manière assez dédaigneuse. Les DVD standard ou, Dieu nous en préserve, les émissions hors antenne de définition standard peuvent sembler désordonnés: un bruit d'image important, une définition des bords irrégulière et incertaine et une réduction importante des niveaux de détail sont à l'ordre du jour. Les couleurs perdent de leur subtilité, les tons blancs deviennent décolorés et sans traits, et la capacité d'observation de base du LG en souffre.

Qualité sonore du LG NANO 90 - Un téléviseur qui sonne bien

Le 65NANO906 est équipé de deux haut-parleurs pleine gamme à déclenchement descendant, alimentés par un total de 20 watts. Ce n’est pas une spécification prometteuse pour un téléviseur de cette taille, même si la capacité de comprendre les codecs audio jusqu’à et y compris Dolby Atmos est la bienvenue.

Et dans la pratique, le LG s'avère être l'un des téléviseurs les mieux triés et les plus sains de ce type. Il y a un soupçon de présence et de poids dans les basses fréquences, une morsure et une attaque bien jugées à l'extrémité supérieure, et le milieu de gamme est poussé vers l'avant d'une quantité sensible à e

Videos about this topic

LG Nano Cell 65\" Display - Don\'t Buy A New TV Until You See This!
LG NANO99 8K FALD TV ▶️ NanoCell 2020 series flagship REVIEW
LG NANO85 TV Review (2020) - The New NanoCell TV
6 Biggest TV Buying Mistakes to Avoid in 2020 - Buy The Right TV!
The BEST TV for the PS5 and Xbox Series X - LG NANO91 / NANO90
TEST LG 65NANO906 ([email protected]) \: QUE VAUT LA TECHNO NANOCELL ?